Les informations indispensables sur la consommation d’huile de CBD

Le cannabidiol (également connu sous le nom de CBD) est une forme d’huile extraite à partir de la plante médicinale de cannabis qui peut aider à lutter contre de nombreuses maladies et inflammations, entre autres avantages potentiels.

De nombreux pays ont autorisé la prescription de l’Epidiolex, une formule raffinée d’huile à base de CBD, pour traiter deux formes d’épilepsie.

Le cannabis possède une gamme variée de produits chimiques, aux effets divers. Les cannabinoïdes peuvent être curatifs dans certains cas, mais tous les cannabinoïdes ne le sont pas.

Cet article explore en détail l’huile de CBD et ses avantages potentiels.

Le CBD, une substance naturelle bénéfique

L’huile de CBD est connu pour avoir divers avantages médicaux. Le CBD a été étudié pour ses bienfaits thérapeutiques et s’est avéré utile pour réduire la douleur et l’inflammation, ainsi que pour aider à lutter contre l’anxiété, la dépression et les crises d’épilepsie. Le delta-9-tétrahydrocannabinol (THC) et le cannabidiol (CBD) sont deux des composants de la marijuana aux effets différents.

  • Le THC était auparavant le composant le plus connu de la plante de cannabis. En fait, le THC est le composant actif le plus puissant et a un impact psychologique. Il provoque un « high » lorsqu’il est fumé ou ingéré par un humain, car le THC est décomposé lorsqu’il est chauffé et absorbé par le corps.
  • Le CBD ne présente pas d’effet psychoactif. Cela signifie que sa consommation ne provoque pas de changement dans l’état d’esprit d’une personne. Selon de nombreuses études, le CBD peut avoir un impact significatif sur le corps, et semble être bénéfique dans plusieurs situations médicales.

Le chanvre et la marijuana sont les termes utilisés pour identifier les plantes de cannabis, en fonction de leur teneur en THC. En Europe, les plantes de chanvre contenant moins de 0,2 % de THC sont légales. Les producteurs de marijuana ont cultivé leurs plantes de manière sélective pour inclure des quantités élevées de THC et autres substances selon les objectifs définis au fil du temps. Les producteurs de chanvre ajustent en effet rarement la plante.

Par conséquent, l’huile de CBD est dérivée de plantes de chanvre légitimes.

Le mécanisme de fonctionnement du CBD

Les cannabinoïdes interagissent avec les récepteurs cannabinoïdes du corps, qui appartiennent au système endocannabinoïde. Il existe 2 récepteurs pour les cannabinoïdes, CB1 et CB2. Les récepteurs CB1 se trouvent principalement dans le cerveau et affectent la coordination, le mouvement, les émotions, le plaisir, la mémoire, la pensée, l’appétit, la douleur et d’autres fonctionnalités.

Quant aux récepteurs CB2, ils sont principalement situés dans le système immunitaire. En effet, ils semblent jouer un rôle dans l’inflammation et la douleur. Le cannabidiol (CBD) active les récepteurs, alors que le THC a tendance à les limiter, ce qui entraîne la production des propres cannabinoïdes de l’organisme (appelés endocannabinoïdes).

Quelques effets concernant la consommation de CBD

D’après de nombreuses recherches, l’huile de CBD présente des avantages dans les cas suivants :

  • troubles du sommeil
  • douleur chronique
  • allergies ou asthme
  • dépression et anxiété
  • douleurs articulaires ou arthrite
  • problèmes pulmonaires
  • trouble de stress post-traumatique
  • cancer
  • migraine
  • nausées
  • cluster
  • Parkinson
  • Alzheimer
  • sclérose en plaques (SEP)
  • épilepsie

La douleur et les inflammations

L’huile de CBD est connue pour ses propriétés anti-inflammatoires et anti-douleur naturelles. L’explication la plus largement acceptée de l’efficacité du CBD est qu’il agit sur les récepteurs cannabinoïdes. Cependant, certains patients considèrent le CBD dans le cadre d’un traitement plus naturel. Il existe de nombreuses preuves que les cannabinoïdes non psychoactifs présents dans la marijuana, y compris le CBD, pourraient aider à traiter la douleur chronique. Des études sur les animaux ont montré que le CBD limite l’inflammation et prévient la libération de substances chimiques à l’origine de l’inflammation. Alors, le CBD avait un impact sur l’activation de certaines cellules qui jouent un rôle dans l’inflammation et la douleur.

L’acné

L’acné est une autre application du traitement à base de CBD. Cette affection est due, en partie, aux inflammations corporelles et au surplus de production des glandes sébacées. Le CBD a des effets anti-inflammatoires et sébostatiques, qui pourraient contribuer à réduire en partie la production de sébum. L’utilisation du CBD dans les lotions et pommades pour la peau est en hausse. Toutefois, certains experts doutent de son efficacité ainsi que de son manque de surveillance dans l’industrie de la beauté.

Le diabète de type I

Le diabète de type 1 est une maladie chronique dans laquelle le système de défense immunitaire de la personne infectée attaque certaines cellules du pancréas, entraînant une réponse inflammatoire et une incapacité à produire de l’insuline. Il a été constaté que l’huile de CBD réduit l’inflammation du pancréas et aide à améliorer la capacité de l’organisme à produire de l’insuline. Selon une étude, le CBD avait des propriétés neuroprotectrices, protégeant les rats diabétiques du déclin cognitif et de l’inflammation des nerfs.

L’épilepsie

Les autorités sanitaires ont approuvé l’utilisation de l’Epidiolex, un type raffiné de CBD, après des années d’études sur son efficacité et sa sécurité dans le traitement de l’épilepsie. Les syndromes de Lennox-Gastaut et de Dravet sont deux des troubles rares qui peuvent être traités par le CBD. Il existe quelques types d’épilepsie peu courants dans lesquels les crises ne sont pas aussi simples à gérer avec d’autres médicaments.

L’huile de CBD s’est avérée efficace pour réduire les crises chez les personnes atteintes d’épilepsie. Cependant, les scientifiques apprennent aujourd’hui comment le CBD fonctionne pour prévenir les crises sans les effets secondaires indésirables des traitements antérieurs. Les médicaments synthétiques qui ciblent le système endocannabinoïde aussi efficacement que le CBD ne sont toujours pas disponibles. Les chercheurs tentent donc toujours de trouver la meilleure façon d’utiliser l’huile de CBD pour traiter l’épilepsie.

Le cancer

Le cannabidiol pourrait participer à la prévention de la propagation de plusieurs cancers. Cette substance chimique semble ralentir la croissance des cellules cancérigènes tout en favorisant leur destruction. Selon les chercheurs, le CBD est peu toxique et n’interfère pas avec les traitements anticancéreux classiques. Les chercheurs soulignent dans une étude le potentiel du CBD à améliorer les réponses à la chimiothérapie dans le système immunitaire humain. D’autres études ont porté sur les effets du CBD sur la prévention de la croissance des cellules cancéreuses, la réduction de l’anxiété, l’amélioration de l’efficacité de la chimiothérapie et l’atténuation des effets indésirables de la chimiothérapie.

Les troubles de l’anxiété

Le cannabis a été associé à l’anxiété dans plusieurs études. En effet, les experts ont souvent conseillé aux patients qui souffrent d’anxiété chronique au sujet de sa consommation du THC, en raison des effets du THC qui peut produire ou exacerber l’anxiété et la paranoïa. Cependant, le CBD s’est révélé capable de réduire l’anxiété. Selon une étude, le CBD a entraîné une réduction cliniquement significative des symptômes liés à l’anxiété chez les souris.

La consommation de CBD permet aux personnes qui souffrent du syndrome de stress post-traumatique, du trouble d’anxiété sociale, du trouble panique, et du trouble d’anxiété générale de gérer leurs symptômes d’anxiété. Selon les chercheurs, les thérapies existantes peuvent avoir des effets secondaires indésirables, et certains patients renoncent à leur traitement pour cette raison. Aucune preuve ne permet d’affirmer que le CBD a des effets dangereux à long terme, et il pourrait soulager les personnes atteintes de troubles anxieux qui ont du mal à tolérer les traitements conventionnels.

La maladie d’Alzheimer

L’effet du CBD sur la maladie d’Alzheimer a été étudié dans un certain nombre d’études. Selon une étude récente, le CBD pourrait être efficace pour aider les patients à préserver la capacité à identifier les visages familiers. Les patients atteintes de la maladie d’Alzheimer pourraient perdre cette fonction. Le CBD semble également favoriser le ralentissement de l’apparition et de la propagation de la maladie d’Alzheimer. D’autres études sont en cours pour en savoir plus sur ce dosage. Certains experts pensent qu’un médicament combinant le THC et le CBD pourrait être le plus efficace pour les patients.

Les autres troubles neurologiques

Le CBD aide à soulager une variété de symptômes épileptiques, notamment les blessures neuronales, la dégénération neurologique et les troubles psychiatriques. Selon des études, le CBD présente des effets psychologiques et comportementaux comparables aux effets de certains médicaments antipsychotiques. Il pourrait constituer une thérapie efficace et sans risque pour les personnes atteintes de schizophrénie. Il est nécessaire de poursuivre les études pour déterminer si le CBD est un traitement efficace de la schizophrénie.

Les dangers et effets indésirables de la consommation du CBD

Le CBD, comme toute autre thérapie, s’accompagne d’un certain nombre d’effets secondaires potentiels. Le CBD peut interférer avec certains médicaments. Il est difficile de déterminer la sécurité et l’efficacité potentielle d’un produit pour une utilisation par tous.

Des recherches supplémentaires sont nécessaires pour déterminer les effets à long terme du CBD. Voici quelques-uns des effets négatifs potentiels :

  • modifications de l’humeur, notamment énervement et irritabilité et
  • lésions du foie
  • interactions avec les alcools ou les autres médicaments
  • perte d’appétit et troubles digestifs
  • réduction du taux de fertilité masculine
  • fatigue incluant la somnolence, le manque d’attention et les changements de conscience

Le CBD a le potentiel d’être un traitement efficace pour une variété de maladies. Toutefois, l’autorité sanitaire avertit que les gens ne doivent pas compter uniquement sur le CBD pour remplacer les traitements médicaux traditionnels. Consultez toujours un médecin avant d’utiliser tout type de médicament, qu’il soit en vente libre ou prescrit. Et veillez à lire attentivement l’étiquette du produit pour vous assurer que l’huile de CBD que vous choisissez sur le marché ne contient pas de plus de 2 % du THC.

Attention : Selon certaines études, fumer du cannabis pendant la grossesse peut avoir un effet sur le développement des neurones du fœtus. L’usage régulier a été lié à des problèmes de mémoire, de comportement et de cognition chez les adolescents. Pour cette raison, l’autorité sanitaire met en garde contre l’utilisation du CBD pendant la grossesse ou l’allaitement.

Les differents méthodes d’utilisation du CBD

Certaines personnes trouvent qu’elles obtiennent les meilleurs résultats lorsqu’elles combinent différentes méthodes. Les produits à base de CBD peuvent être utilisés de différentes manières :

  • Mélangez-les à des repas ou des boissons
  • Appliquez-les par voie topique
  • Inhalez-les a l’aide de la vaporisation
  • Prenez-les par voie orale sous forme de gouttes ou de capsules
  • Vaporisez-les sous la langue

Veuillez noter que les dosages recommandés pour le CBD varient d’une personne à l’autre, en fonction de divers facteurs, notamment :

  • l’affection traitée
  • la gravité de l’affection
  • l’âge et le poids de la personne
  • la méthode d’administration
  • la concentration de CBD dans le produit

Il est très important de commencer par une faible dose et de l’augmenter progressivement jusqu’à l’obtention de l’effet souhaité.

CBD et légalité

La situation juridique du CBD en France est compliquée. Le chanvre et les produits dérivés sont légaux tant que leur teneur en THC reste en dessous de 0,2 %, selon la loi. Cependant, une certaine incertitude demeure en raison d’un manque de clarté sur certains points. Il est recommandé de vérifier les réglementations en vigueur dans son propre pays avant d’acheter ou d’utiliser de l’huile de CBD. Il est important de noter que l’agence sanitaire n’a pas encore donné sa bénédiction à des médicaments en vente libre, de sorte que les clients ne peuvent pas être sûrs de la qualité de l’huile de CBD.

Le CBD dans le processus de cessation tabagique et l’abandon de la drogue

L’huile de CBD est également utilisée dans le cadre du sevrage tabagique et thérapeutique. Les chercheurs ont constaté que les personnes qui utilisaient un inhalateur contenant de la CBD étaient moins susceptibles de fumer des cigarettes plusieurs jours après le traitement initial. Les effets du CBD ont duré des semaines après la fin du traitement. Le CBD peut aider à réduire les envies et l’anxiété associées à la cessation de la consommation de cigarettes et de drogues.

Selon une étude récente, le CBD et d’autres cannabinoïdes peuvent aider les personnes confrontées à des problèmes de dépendance aux opioïdes. Le CBD a atténué plusieurs symptômes associés aux problèmes de dépendance aux substances, notamment l’anxiété, les problèmes d’humeur, la douleur et l’insomnie. Les chercheurs continuent d’étudier l’efficacité du CBD dans le traitement des symptômes de sevrage et de la dépendance.

Conclusion

Le CBD présente un intérêt croissant pour le traitement de diverses affections. Des recherches supplémentaires sont nécessaires pour déterminer les effets à long terme du CBD. L’huile de CBD peut avoir des effets secondaires indésirables et ne doit pas être utilisée par les femmes enceintes ou allaitantes.